Guérir le processus créatif bloqué

boule cristal à facettes

Sortir de la terrible souffrance de la répression et de la punition qui est inhérente aux réalités scindées du dualisme, telle est notre mission. L’idée que le monde est constitué de moitiés antagoniques est la cause de nombreux problèmes….. Ces nouveaux concepts doivent être holistiques et intégrés dans les couches de notre corps énergétique reliées au divin. Cela doit être compris d’une manière totalement différente, fondée sur la tolérance et le respect mutuel.

Les vieux systèmes de croyance et les idées préconçues que nous entretenons sur ceux qui sont différents de nous et sur le fonctionnement du monde doivent être remplacés par une communication ouverte et la découverte. Nous devons comprendre, et entrer activement dans cette communauté mondiale avec amour et respect. En effet, dans la réalité holistique, chaque individu est responsable de lui-même.

Nous avons ainsi tous des haras (centres de force) défigurés et des blocages dans nos corps énergétiques. Ces blocages affaiblissent, distordent ou détournent simplement le processus créatif, de sorte qu’au final, ce que vous créez ne correspond pas tout à fait au résultat que vous espériez. La distance qui le sépare de votre intention initiale dépend de la force et du degré de la scission dualiste des blocages. Pour comprendre cela, il faut d’abord comprendre la nature d’un blocage, pour le faire disparaître, vous devrez relever le défi d’apprendre de nouveaux concepts.

Nous créons un blocage quand nous vivons (et ce depuis l’enfance) quelque chose qui nous fait peur. Ce peut être un simple accident ou le fait qu’une autre personne nous traite de manière négative. Exemple : vous voulez aider votre mère à 5 ans et cassez le verre en cristal que vous transportez à son insu : Pleurs de la bêtise faite, colère de maman. Vous retenez votre souffle. Désormais vous serez inquiet et plus prudent quant au fait d’aider quelqu’un. Si un incident similaire se reproduit, cela va s’ajouter au blocage et vous serez encore plus prudent…
Notre vie est  ainsi remplie d’expériences négatives répétées…

La première chose que nous faisons chaque fois que cela arrive est d’inspirer brusquement et de retenir notre souffle : notre corps est alors en état d’alerte. Le flot d’énergie normal des corps énergétiques est interrompu et la conscience énergétique de nos pensées se dissocie de la conscience énergétique de nos sentiments. En d’autres termes, nous séparons l’énergie de nos sentiments de celles de nos pensées. L’énergie de nos sentiments se bloque et celle de notre esprit devient plus active et plus alerte. C’est ainsi que nous nous scindons en deux…

Or, sans l’énergie des sentiments pour alimenter nos créations, celles-ci ne pourront être menées à bien et nous ne réussirons pas car notre esprit détermine ce qui est créé, nos sentiments alimentent le processus de création, et notre volonté détermine le modèle ou la forme de la création. Si les trois  ne sont pas synchrones, notre création demeure inachevée.

Le blocage perdurera au même endroit du corps jusqu’à ce qu’une quantité suffisante de conscience énergétique y pénètre à nouveau pour débloquer vos sentiments afin qu’ils puissent recirculer librement, permettant ainsi de réunifier les énergies du mental et des sentiments. Il est rare que cela se débloque naturellement. De plus, nous organisons toute notre vie de façon à maintenir ces blocages en place (puisqu’ils sont constitués de souvenirs douloureux devenus inconscients)….

(La kinésiologie travaille ainsi sur les blocages et fait appel à la respiration consciente dans ses équilibrages.)

D’après le livre « Guérir le noyau divin » de Barbara Ann Brennan – ed. Tchou